Dryade à huit pétales

Dryas octopelata  –  familles des rosacées

Dryade à huit pétales vu en montant à la cabane GeltenLes feuilles oblongues, crénelées, sont vert sombre et luisantes dessus, blanches tomenteuses dessous.

Dryade à huit pétalesFloraison en  juin – juillet

Dryade à huit pétales vu en montant au GantrichLa Dryade à huit pétales peut s’accommoder de conditions climatiques extrêmes.

En dehors des Alpes, on la trouve en Amérique du nord et jusqu’en Sibérie.

Elle était très importante à l’époque glaciaire, comme le prouvent les nombreuses feuilles fossilisées retrouvées, et elle détermine aujourd’hui toute la flore de cette époque.

Retour aux fleurs blanches